AIL
Association pour une Informatique Libre

Categories

Accueil > Changer ! > Cozy Cloud sur Raspberry Pi

6 janvier 2017
Aldéric

Cozy Cloud sur Raspberry Pi

ou comment avoir un cloud à soi

Le cloud c’est fantastique !
Cela vous permet de retrouver toutes vos données partout où vous pouvez vous connecter et la plupart du temps sur n’importe quel support !

Seulement voilà, le cloud, c’est toujours l’ordinateur d’un autre :
un Google, un Microsoft, qui vous a fait signer des conditions générales d’utilisation que vous n’avez sûrement pas lues
ou une autre entreprise en qui vous devez faire confiance...

Et que diriez-vous d’héberger tout cela chez quelqu’un en qui vous avez une confiance sans faille ? Chez vous !

C’est ce que nous vous proposons de faire avec cet article en utilisant un mini-ordinateur Raspberry Pi et le logiciel Libre CozyCloud.

Cozy Cloud est un logiciel pour gérer un cloud personnel, comprenant vos courriels, vos photos, vos fichiers, vos agendas et bien d’autres choses encore. Il existe même un module vous permettant de rapatrier vos données de votre compte Google.

Quant au Raspberry Pi :
- c’est un PC d’une cinquantaine d’euro ;
- il consomme très peu ;
- vos données se trouvent chez vous !
Ce dernier point est aussi un problème car il faut que votre connexion internet fonctionne en permanence et que vous n’ayez pas de coupure électrique ! Aussi nous vous conseillons de ne pas héberger votre boite électronique dessus, en effet si quelqu’un venait à vous envoyer un courriel pendant une coupure électrique ou internet chez vous, son message risque d’être perdu.

Allons-y :

Le matériel :
J’ai commandé un « kit starter » (+/- 150€ livraison incluse) comprenant :
- une carte Raspberry Pi 3
- une alimentation
- un boîtier de protection
- un clavier (attention en qwerty)
- une souris
- une carte SD
- un cordon HMDI
- et un manuel de projets.

Vous pouvez tout à fait vous satisfaire seulement de la carte Raspberry Pi et d’une carte SD. (on a tous un chargeur de téléphone qui traîne à la maison pour servir d’alimentation).

L’installation :
(je travaille sous GNU/Linux, si vous êtes sur Mac ou Windows veuillez vous référer au site officiel de Cosy Cloud.)

1 / Téléchargement du système :
Pour faire fonctionner CozyCloud sur Raspberry Pi, il faut récupérer 3 fichiers :
- l’image du système (dans un fichier compressé)
- 2 fichiers de vérification
Tout est disponible sur le site de CozyCloud dans la partie « installation ».

Une fois téléchargés, j’ai regroupé tous les fichiers dans un répertoire « CozyCloud », ce n’est pas obligatoire mais pour retrouver ses petits, il n’y a rien de mieux ! ;)

2 / Vérification et décompression de l’image système :
Il faut ouvrir un terminal, se positionner dans le répertoire où se trouvent les fichiers et taper les commandes suivantes pour vérifier le fichier téléchargé.

« gpgv2 -v cozy-raspberrypi_4.1.0.img.xz.sha512.asc
sha512sum -c cozy-raspberrypi_4.1.0.img.xz.sha512 »

Une fois que vous êtes certain que le fichier a été correctement téléchargé, il faut le décompresser avec la commande suivante :

« xz -d cozy-raspberrypi_4.1.0.img.xz »

le fichier en .img.xz devient un fichier en .img

3 / Copier le système sur la carte SD.

Ceci est une opération un peu délicate car elle peut rendre inutilisable votre carte SD si vous faites des bêtises.
Aussi : malgré tout le soin que nous avons pu porter à cet article, l’association AIL et moi-même nous ne pourront être tenus responsables si vous bloquez votre carte SD. Ce n’est pas rassurant je sais, mais c’est surtout pour nous éviter d’éventuels problèmes juridiques !
Ceci étant dit, voici les étapes à suivre :
- ouvrez un terminal et taper la commande « df -h » cela va vous afficher la liste des disques et partitions présents sur votre système.
- branchez ensuite votre carte SD et taper à nouveau « df -h », vous y verrez une ligne supplémentaire (ou plusieurs si votre carte SD comporte plusieurs partitions).

Sur mon ordinateur la carte est montée sur /dev/mmcblk0p1
notez quelque part cette information, nous y reviendrons après.
- Il faut maintenant démonter la carte SD avec la commande « umount » suivie de l’emplacement de la carte SD (ici /dev/mmcblk0p1). N’enlevez surtout pas la carte SD de l’ordinateur.
- dans un terminal, placez-vous dans le répertoire où se trouve les fichiers :
chez moi « cd /Téléchragements/CozyCloud/ ».
Faites un « ls » pour vérifier que vous êtes au bon endroit, vous devriez voir les fichiers. (cf visuel ci-dessous marquage vert)

- Voici l’étape clef :
la commande « dd » permets de copier des blocs de données.
a/ Elle doit être lancée avec les droits d’administrateur et donc donc être précédée de « sudo ».
b / La commande est suivie de deux instructions : « if » et « of ».
> « if » indique le fichier .img que l’on souhaite copier sur la carte SD
> « of » le chemin d’accès à la carte SD démontée. C’est l’emplacement que vous avez noté tout à l’heure sans la fin en p1 ou en 1 :
j’avais « /dev/mmcblk0p1 » il faut donc sur je tape « /dev/mmcblk0 »
si j’avais eu « /dev/sdd1 » j’aurai tapé« /dev/sdd »
> (ne vous souciez pas de l’instruction « bs » pour « block size », faites nous confiance ou consultez cette page pour plus de détails)
Ainsi on tape :
sudo dd bs=4M if=LE_FICHIER_IMG of=EMPLACEMENT_CARTE_SD
ce qui donne chez moi :
« sudo dd bs=4M if=cozy-raspberrypi_4.1.0.img of=/dev/mmcblk0 »

Par défaut, la commande « dd » n’affiche pas sa progression. Si vous souhaitez voir l’avancement de la copie, vous pouvez ajouter sans aucun risque l’option « status=progress » en fin de commande, ce qui donnerait :
« sudo dd bs=4M if=cozy-raspberrypi_4.1.0.img of=/dev/mmcblk0 status=progress »
C’est un peu complexe, mais ce n’est pas dur : tout est logique. On aurait pu vous dire : « Tapez cette ligne » sans rien vous expliquer du tout, mais on préfère que nos lecteurs comprennent ce qu’ils font !
Lancez donc la commande « sudo dd bs=4M if=cozy-raspberrypi_4.1.0.img of=/dev/mmcblk0 », entrez votre mot de passe administrateur (à l’aveugle) et patientez !

Si vous n’avez pas précisé l’option « status=progress », la commande « dd » ne donnera aucun signe de vie pendant plusieurs minutes c’est normal, une fois terminé vous verrez quelque chose comme ça :

Lancez la commande « sync » pour être sûr que tout est bien copié sur la carte, vous pourrez ensuite enlever la carte SD de votre ordinateur, cette partie est terminée ! Ouf !

Mettons la carte SD dans le Raspberry Pi et branchons-le !

Pour cela, branchez simplement l’alimentation et un câble réseau RJ45 sur votre box.

Depuis votre ordinateur, via votre navigateur, entrez l’url suivante : https://cozy.local

Si vous rencontrez une erreur comme « UNKNOWN_HOST » ou « PAGE_NOT_FOUND », alors il vous faudra brancher votre Raspberry à un écran à l’aide d’un câble HDMI. Ensuite, connectez-vous à l’aide des identifiants suivants :
-* identifiant : « pi »
-* mot de passe : « raspberry »
Il suffira ensuite de lancer la commande « ifconfig » et de repérer une ligne ressemblant à « inet addr : 192.168.1.123 » dans le bloc après « eth0 ». Vous pourrez remplacer « cozy.local » par la valeur trouvée à la place de « 192.168.1.123 » et poursuivre la lecture de cet article...

Firefox affiche une erreur de certificat, c’est normal, il faut juste rajouter une exception :

Ceci étant fait, on arrive sur une page de configuration sur laquelle il faut ajouter :
- un courriel pour pouvoir récupérer le mot de passe en cas d’oubli
- un nom
- un mot de passe
- le fuseau horaire
- une case à cocher, pour autoriser ou non Cozy Cloud a récupérer des statistiques (anonymes) d’utilisation

On vous propose ensuite de récupérer vos données sur votre compte Google, ce n’est pas obligatoire mais si vous le faites vous verrez ceci :

Et voilà, c’est prêt !

Pour le moment, votre cloud est accessible uniquement depuis chez vous et l’espace de stockage dont vous disposez est limité à la carte SD. Nous verrons dans un prochain article comment configurer tout ça.

Librement.

Aldéric

Partager

Commentaires

Répondre à cet article